A quelle fréquence faut-il nettoyer ses canalisations

A quelle fréquence faut-il nettoyer ses canalisations ?

Le système de canalisation d’une maison peut être sujet à différents problèmes comme les débordements. Pour éviter le pire des scénarios, il est du devoir du propriétaire de la maison d’effectuer un entretien régulier. La question étant : « à quelle fréquence faut-il nettoyer ses canalisations ? ». Pour vous aider à y voir clair, ce guide pratique vous est proposé.

Pourquoi effectuer un curage ?

Avec le temps, les canalisations sont obstruées par toutes sortes de résidus comme la boue, le sable, la graisse et autres. Sans entretien, cette accumulation de résidus entraîne différents types de problèmes comme les bouchons, les débordements et les inondations. Le curage de canalisation permet le nettoyage de l’ouvrage d’assainissement pour essuyer et faire disparaître les déchets cumulés sur les parois. C’est le plombier qui effectue cette mission de différentes manières comme les jets d’eau à haute pression. En évitant le bouchage des canalisations, le curage assure la pérennité du réseau d’assainissement de la maison. Cela assure un meilleur écoulement d’eau et évite aux canalisations de s’user trop rapidement.

Quelle est la fréquence idéale de curage ?

En général, le curage des canalisations se fait en même temps que la vidange. Cela correspond donc à une fréquence de curage tous les 4 ans. Le moment de la vidange est le plus adapté, du fait que les canalisations sont vidées, cela facilite donc le nettoyage et le curage des parois. En outre, il faut savoir que des curages très fréquents ne sont pas sans risque. En effet, la force des jets d’eau à haute pression est susceptible d’abimer progressivement les conduits.

Prévenir que guérir : les signes avant-coureurs

Certes, la fréquence de curage de 4 ans est recommandée, mais cela ne convient pas à tous les cas de figure. Il peut arriver qu’un curage plus fréquent soit requis selon l’état des canalisations. Il y a des signes avant-coureurs qui permettent de déterminer un besoin urgent de curage. Parmi les signes avant-coureurs, on cite les bruits de gargouilles de tuyaux, l’odeur d’égouts ou d’eaux usées, les drains lents ou encore l’accumulation d’eau dans la douche. Pour confirmer la nécessité d’un curage dans l’immédiat, il faut faire appel à un spécialiste à savoir le plombier. Ce dernier peut effectuer une inspection vidéo qui assure un diagnostic précis du problème. À titre préventif, on peut donc opter pour une fréquence de curage tous les 18 à 22 mois.

Ajouter un commentaire

Your email is safe with us.